Qu’est ce que le risk management

Qu’est ce que le risk management

Seulement 5% des traders particuliers réussissent à gagner de l’argent et à vivre de cette activité. La majorité des traders débutants perde la totalité de leur capital au bout de quelques jours seulement.

Pourquoi un taux de réussite si faible ? Ce n’est pas parce qu’ils n’en ont pas les capacités. Ce n’est pas par manque de motivation. Ils perdent leur argent simplement parce qu’ils ne savent pas comment se protéger.

Au-delà de la nécessité d’avoir des connaissances de base de l’univers de la bourse,des techniques et stratégies gagnantes, une gestion optimale de votre capital est essentielle.

C’est donc à ce moment que le “risk management” intervient. Il est en effet l’élément le plus important après la psychologie du trader que nous avons traité dans l’un de nos précédent article. Comprendre et apprendre de quelle manière gérer les risques du quotidien, définir ses ordres correctement, anticiper les situations et se fixer des limites sont les maîtres mots si vous souhaitez devenir un trader professionnel rentable.   

Voici quelques conseils qui vous aideront à améliorer votre gestion des risques instantanément et ainsi éviter les problèmes les plus courants qui vous font perdre de l’argent.

Définition du risk management

Le risk management est l’étude du risque financier sur chaque prise de position. Cela consiste à prévoir et maîtriser chaque scénario possible afin d’anticiper un maximum les retombées financières et pouvoir ainsi protéger son capital sur le marché boursier.

Les trades perdants font partie du quotidien de chaque trader. Mais les bons traders gèrent leurs risques et respectent leur money management afin de réduire leurs pertes au maximum. 

Par ailleurs, le risk management est bien souvent confondu avec le money management mais les deux sont bien différents et voici de quelle manière on pourrait résumer ces deux termes.

Le money management :

  • Il englobe la gestion du capital, des stops, des objectifs de gains et des pertes
  • La gestion concrète de son compte de trading 
  • La gestion des volumes mis en jeu

Le risk management comprend quant à lui :

  • Le risque de marché
  • De liquidité
  • De contrepartie 

Le money management fait partie intégrante du risk management et les deux sont indispensables au bon fonctionnement de votre activité.

Nous pouvons même ajouter qu’il est le facteur déterminant à tout trading performant. Et pour cause, il est important de ne pas laisser un mauvais trade épuiser votre compte. Il existe plusieurs moyens de protéger vos transactions des changements imprévus sur le marché.

Pourquoi est-ce qu’utiliser une stratégie de risk management est cruciale pour le trader ?

geneva trade center stratégie de risk management

Le général militaire chinois Sun Tzu avait déclaré : ”Chaque bataille est gagnée avant d’être livrée”. Comme en temps de guerre, planifier et établir des stratégies à l’avance peuvent souvent faire la différence entre le succès et l’échec. 

L’investisseur américain Bruce Kovner avait quant à lui déclaré “La gestion du risque est l’aspect le plus important à bien comprendre; ensuite, coupez la taille de vos positions en deux par rapport à ce que vous pensez qu’elle devrait être.”

Plus sérieusement, le risk management a vu le jour au début des années 80 et ne cesse de gagner en popularité suite à certains événements planétaires : scandales bancaires, fraude et perte de réputation.

Si au départ, le risk management s’applique uniquement aux entreprises, il s’applique tout aussi bien aux particuliers de nos jours.

Et vous devriez en tenir compte car pour exemple, si la fermeture de la banque Lehman Brothers a été possible, cela prouve bien qu’aucun de nous n’est à l’abri de l’échec !

Une entreprise est avant tout un investissement, et un investissement s’accompagne toujours de risques.

Toutefois, une bonne gestion des risques met en lumière les menaces, mais révèle également où se situent les opportunités !

Qui plus est, le dicton “qui ne risque rien n’a rien” reste d’une exactitude sans faille !

La solution : savoir établir des limites à ne pas dépasser.

Un autre argument de la nécessité d’avoir un risk management est que la majorité des traders perdent de l’argent en commettant des erreurs inutiles car ils ne parviennent pas à se détacher de leurs émotions.

Le risk management signifie que vous savez combien vous êtes disposé à risquer sur les marchés financiers et combien vous souhaitez gagner.

En suivant les stratégies simples de gestion évoquées précédemment, vous avez le potentiel de devenir un trader forex gagnant.

Quelques stratégies de risk management

Le risk management et le money management sont des paramètres efficaces qui doivent être inclus dans votre plan de trading. D’autant plus, si vous êtes un day trader ou un scalpeur. Les effets de leviers étant importants, les traders doivent contrôler soigneusement leur exposition au risque tout au long de la journée. 

Voici quelques conseils relatifs quant aux stratégies de risk management à adopter : 

Associer et comparer le risk reward ratio au winrate

De nombreux traders affirment que le winrate est inutile. Mais ces traders oublient un point très important. Bien que la simple observation du winrate ne vous fournisse aucune information précieuse, associer le winrate et risk reward ratio peut être considéré comme le Saint Graal du trading.

Comprenez bien toutefois que vous n’avez besoin ni d’un taux de conversion incroyablement élevé, ni d’avoir des trades sur le moyen terme pour utiliser cette technique. Par exemple, un système avec un taux de conversion de 40% (ce qui correspond à la moyenne de nombreux traders professionnels) nécessite uniquement une risk reward ratio supérieur à 1,6 pour un trade rentable.

geneva trade center risk reward and winrate

Toujours utiliser le risk reward ratio et le R-multiple ensemble 

Alors que le risk reward ratio est davantage une métrique dans laquelle vous mesurez les gains/pertes potentielles lorsque vous prenez une position, le R-multiple est une mesure de performance qui décrit le résultat final de vos transactions.

Lorsqu’un trader prend une position, il est soit trop optimiste et se fixe des objectifs de profit trop important, soit il clôture son trade beaucoup trop tôt et diminue alors réellement les gains qu’il pourrait réaliser sur cette position.

En analysant et en comparant votre R-multiple à votre risk reward ratio, vous pouvez obtenir de nouvelles informations sur votre position. Si vous constatez des écarts importants entre ces deux données, il est conseillé d’analyser plus en profondeur pour essayer de comprendre ce qui cause ces différences.

Ne pas négliger l’impact des spreads 

La recherche montre que seul 1% des day traders sont en mesure de réaliser des bénéfices nets de frais.

Le day trader moyen a habituellement ses transactions entre 5 et 200 pips. Si l’écart sur votre instrument est de 2 pips, cela signifie que vous payez des frais de 10% sur les transactions avec un bénéfice de 20 pips. Et même si vous maintenez votre position à 50 pips, l’écart atteint presque 5%. Ces coûts peuvent entraîner des inconvénients importants et même transformer un trade gagnant en un trade perdant.

Par conséquent, commencez à vérifier les conditions de vos brokers et référez-vous à cet article où nous développons davantage ce sujet : Nos 6 conseils pour réussir ses day trading.

Par ailleurs, si vous avez de la difficulté à comprendre certains termes vous pouvez également vous référer à notre article où nous dressons un lexique : Découvrez une stratégie de scalping simple 

Enfin, n’hésitez pas à visionner cette vidéo ci-dessus, extrait de l’un des cours de notre centre de formation.

Laisser un commentaire