Comment faire une bonne analyse en Trading ?

Comment faire une bonne analyse en Trading ?

Nous avions vu la semaine dernière le raisonnement à adopter pour gagner en trading, notamment par le biais du “prix de 8h”. Voyons aujourd’hui comment l’analyser et quelles décisions prendre en fonction du marché :

Retranscription de la vidéo 

[…] Vous voyez typiquement quand je disais qu’il fallait regarder ce qui se passe avant. Alors, c’est là qu’on a le prix de 8 heures. On a le marché qui s’en est éloigné, qui revient toucher son prix d’ouverture. La première chose que je fais, c’est regarder l’écart. J’ai trois ticks. On sait donc que le marché est déjà volatile d’entrée, on le voit, ça bouge. Habituellement, à huit heures, le marché s’énerve un peu plus mais ici c’est loin d’être le cas. […] 

 […] Ce qui est intéressant à regarder ici, c’est pourquoi, par exemple, je veux prendre 49 même si le prix d’ouverture, c’est 48. C’est parce que je veux trouver le prix d’équilibre. Donc, si je vois que là, c’était ça, par exemple, alors que le prix à 8h était là, je vais plutôt prendre le prix d’en dessous. […]

[…] C’est pour ça que j’ai dit. On regarde aussi parfois ce qu’il s’est passé un peu avant 8 heures parce que des fois, il s’est passé quelque chose. Là, je regarde bien. Je vois que mon prix d’équilibre entre les deux, c’est plutôt 49. Après, c’est un tick seulement. […] 

[…] Pas plus tard qu’hier j’étais sur zoom avec des étudiants, je leur dis il y a un panier à 43, on va rentrer à 42. Tout le monde me dit oui, je leur dis : “vous êtes sur ? On rentre bien à 42, on est tous d’accord.”  Je me rends compte quelques minutes plus tard qu’ils ne le prennent pas. Je leur dis donc : “pourquoi vous n’avez pas été exécuté ? moi, j’ai voulu 44.”  C’est l’être humain, nous avons  beau expliquer pourquoi, je fais des dessins comme ceux-ci, vous allez dévier, mais ça, c’est normal puisque vous allez vous forger votre propre expérience pour augmenter votre confiance. […] 

[…] N’oubliez pas, que chaque jour est différent quand vous avez une philosophie à long terme sur quelques jours, sur 2, 3 jours, ça arrive surtout en ce moment. Nous verrons ça un peu plus tard  dans la matinée. C’est qu’il y a une pattern qui est sympa aujourd’hui. Mais si j’avais tenu compte de ce schéma là, de ma prévision, que j’ai vu sur 15 minutes hier que j’avais essayé d’appliquer et d’insister dans cette prévision, je me serais trompé. Donc, c’est toujours important quand vous avez une idée, en tout cas essayer d’y mettre une échelle de temps. Et le marché n’est pas à vos ordres, donc il fait ce qu’il a envie. […] 

[…]  Il y a des fois, et au contraire, c’est un jeu où vous risquez de subir si vous ne savez pas le prendre légèrement. Quand on a une idée à long terme, c’est bien. Mais on va toujours derrière vérifier, même si je pense qu’aujourd’hui, on devrait être baissier, par exemple. Tant que nous n’avons pas passé les 52 53, justement. Ce n’est pas pour autant que je force les choses et que je me dis tiens, short à 52 puis regarde ce qui se passe.[…]

[…] Quand le marché va monter, je vais être à l’aise sur mes shorts, par contre, parce que j’ai un scénario à long terme qui est plutôt short, donc je serais beaucoup plus à l’aise avec des ventes, ça, c’est sûr. Je parle psychologiquement là, qu’avec des achats, mais ça n’empêche pas que quand le marché va baisser, ça se trouve il va faire ça et respecter ses paliers. Donc moi, même si il baisse, ça ne m’empêche pas de faire des gains et de prendre des positions.[…]

[…] La seule chose sur laquelle je dois être attentif c’est avec ma technique sur une minute. Donc, j’ai mon sentiment que sur mes 15 minutes on doit baisser. Par contre, ça n’empêche pas qu’avec une minute, je fais attention et je vérifie mes références. Ça ne m’empêche pas de le faire ou de trade au passage. Derrière je sais, qu’attention, si ce n’est pas lié justement à la baisse, ça peut être un peu plus violent. C’est un peu brouillon au début, quand on n’a pas l’habitude, c’est pour cela qu’il vaut mieux raisonner avec des couleurs au début […]

[…] Maintenant, on va avoir ce qu’on appelle une extension, une vague comme vous voulez. Ici, on l’appelle l’extension. On va avoir une zone de congestion de ranges. D’accord, plus c’est rectangulaire, mieux c’est. […]

Vous avez aimé ce contenu ?

Suivez-nous dès aujourd’hui sur nos différents réseaux sociaux :

Laisser un commentaire