Comment rester en position dans un trade long ?

Comment rester en position dans un trade long ?

Comment rester en position sur un trade long ? Et surtout quelle méthodologie mettre en place, quel scénario imaginer, et quel Money management adopter ? Découvrez-le maintenant en vidéo 👇

Retranscription de la vidéo (Extrait)

[…] Comment rester en position dans un trade qui peut durer longtemps? C’est ce qu’on va voir ensemble à travers cette vidéo. L’objectif pour moi aujourd’hui, c’est d’essayer de voir comment on peut identifier très tôt dans sa journée un trade peut être long terme, comprendre le sens de sa journée et du coup, nous aider à rester éventuellement dans une journée qui serait unidirectionnel. C’est en tant que scalpeur, c’est très facile. On a tendance à prendre des trades facilement, les identifier à court terme, mais par contre, on a toujours du mal à avoir un peu de confiance et du coup, durer longtemps en position. […] 

[…] Alors pour moi, j’ai relevé un peu au travers d’un trade que j’ai pris sur le marché obligataire allemand. Donc le Bund, on voit le carnet d’ordres ici. On regardera tout ça après. Mais pour moi, vraiment, l’objectif, c’est d’essayer de décortiquer le scénario de la journée pour que vous puissiez justement essayer de répéter ça. Éventuellement, la prochaine fois, déjà naturellement la première chose c’est s’identifier au scénario. Premier set up. […]

[…] Après, on verra dans la slide d’après. Qu’il y avait ce qu’on appelle une petite Initiale Balance. l’Initial Balance dans le market profile. Vous le savez, ça, ça peut vouloir dire plein de choses, mais en tout cas, dans notre cas, au milieu d’une zone de congestion, ça peut vouloir dire comme quoi on va avoir une journée directionnelle. Ensuite, en fonction du set up et de l’identification du scénario. On va pouvoir mettre en place des règles de money management. […]

[…] Et enfin, au niveau du momentum, ça, c’est super important. Pourquoi le problème du trader, souvent, c’est qu’il a une belle vision de son trading, d’une belle opportunité. Mais par contre, à un moment donné, il a du mal à comprendre quand c’est le bon moment d’y aller. Et ça, c’est là où ça devient un peu de l’art et où là, il faut comprendre un peu plus les choses en profondeur. Et c’est ce qu’on va voir à l’aide du market profile.[…]

[…] Et enfin, grâce au carnet, naturellement, on devrait être en mesure d’identifier la force acheteuse. Dans ce cas là, en tout cas, puisque c’est un mouvement acheteur. Donc, c’était à ce moment là où l’on peut avoir sur le carnet des gros acheteurs. Sauf qu’ici, on n’en avait pas. […]

[…] D’où la notion après de céder avec le VWAP, d’accord. Alors plus concrètement, voilà. Ici, donc, on a le market profile. Avec l’identification du scénario, pour moi, je vous le fais, c’est comme si on avait eu la veille donc une forte baisse. Donc on était le 21 janvier de cette année et ensuite un retour avec ici une zone de congestion. Cette zone de congestion m’indique une zone d’hésitation pour le marché et naturellement, on ne sait pas où ça peut aller.[…]

[…] Mais en tout cas, la projection de mon scénario, c’est que si on s’en allait à la hausse, on devrait compenser l’extension ici. Ça, pour moi, c’était vraiment le potentiel. Maintenant, qu’est ce que je regarde en voyant ça ? Comment s’est composé la première partie? La première partie, on le voit, on est vraiment dans une extension qui a duré deux jours..[…]

 […] Donc, forcément, ici, la suite de mon scénario doit se passer, en tout cas au moins sur deux jours. Et on voit que ça a mis toute une journée à être directionnel. Donc, à l’heure actuelle, il était peut être 7h55 le matin. C’est le seul portrait que je dresse. D’accord, c’est seulement ça que je suis capable de voir. Donc déjà, je sais qu’ici..[…]

geneva trade center livre blanc

Vous avez aimé ce contenu ?

Suivez-nous dès aujourd’hui sur nos différents réseaux sociaux :

Laisser un commentaire